Ballades / Loisirs

L’Ardèche du sud : un goût Nature.

IMG_20150428_130212Qui n’est jamais allé dans les gorges de l’Ardèche ne sait pas à quel point on peut tomber amoureux de ce coin aride, perdu entre le Centre et la Provence, à la beauté somptueuse.
Réserve naturelle accessible par une route sinueuse, le sud de l’Ardèche offre à la fois les commodités de nombreuses infrastructures touristiques, et la vigueur sauvage d’un site très bien préservé. Outre les grottes, comme celle de la Madeleine qui est l’une des plus faciles d’accès (250 marches seulement !), les dégustations de vins (sélection de la rédaction : Ardèche, château Latour, un pur bonheur de blanc sec) et les randonnées, une foule d’activités permet de satisfaire petits et grands :
• Canoé, kayac, canyoning, baignade pour ceux qui aiment l’eau.
• ULM et parapente pour les amoureux de l’air.
• Spéléologie, raids internationaux et via ferrata pour les amateurs de gouffres et de falaises.
• Visites de villages médiévaux et de la grotte Chauvet (36000 ans) pour les férus d’Histoire.
• Découverte d’une faune et flore spécifiques, comme la « bataille des ultra sons » entre chauve-souris et criquets, présentée à Gras.
• Visites de moulin à huile, nougaterie, miellerie, musée de la lavande pour les gourmands.
• Excursion dans une magnanerie (élevage de vers à soie), un élevage de lamas ou le musée Alphonse Daudet pour les curieux.
Pour se loger, c’est simple : de nombreux campings, du plus rustique au plus équipé, avec ou sans bungalows et mobil-home, attendent les visiteurs. Les chambres d’hôtes et gîtes y foisonnent et plusieurs hôtels offrent un confort appréciable, comme le Belvédère à quelques kilomètres de Vallon Pont d’Arc, une excellente adresse : chambres spacieuses et décorées avec beaucoup de goût (demandez la 224, avec terrasse et jacuzzy), petit-déjeuner sensationnel, terrasse et piscine chauffée. Le restaurant est aussi très bien, et le personnel au top. Une vraie bonne adresse, qui ne désemplit pas.
Côté papilles, pour ceux qui aiment la charcuterie et le fromage de chèvre, l’Ardèche est un véritable festival gustatif. Vous y goûterez la spécialité, les caillettes, une sorte de pâté à base de porc et de blettes : les puristes insistent sur le fait que celles aux épinards ne sont pas les « vraies ». On y mange aussi d’excellents pavés de taureau ou de sanglier, accompagnés d’un Côte du Vivarais, vin du cru, rouge, âpre et puissant. Les végétariens ne seront pas en reste avec les fromages de chèvres cuisinés selon différentes saveurs. Dans la série bonnes adresses, nous recommandons chaudement le Gecko Bar, à Vallon Pont d’Arc : l’ambiance y est très chaleureuse, du fait d’une déco originale mais surtout d’une équipe très sympathique, à l’humanité bienheureuse. On y déguste pour des prix raisonnables une variété alléchante d’ardoises bien garnies (15€), un crumble de cabillaud au parmesan ou une cuisse de canard au miel épicé maison.

L’autre aspect appréciable d’un séjour en Ardèche, ce sont ses habitants : souriants, détendus, à l’écoute, serviables et intelligents. De quoi renouer avec la nature humaine pour les plus cyniques.
L’Ardèche, un goût nature qui fait du bien !

Découvrez notre vidéo avec deux interviews qui vous donneront envie de vous aventurer en ces terres sauvages.

Tags:

3 Comments

  1. Pingback: Qui sont les festivaliers ? - Libellules Magazine

  2. Article fort sympathique, une lecture agréable. Ce blog est vraiment pas mal, et les sujets présents plutôt bons dans l’ensemble, bravo ! Virginie Brossard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>