Entre copines

Cette fois, je me mets au sport !

J’ai encore trouvé une excuse béton pour arrêter le sport. Une de celles qui est tellement bonnes que les gens (et presque vous-même) finissent par croire que vous êtes réellement au bord du gouffre de ne pas avoir pu vous faire une petite séance de torture hebdomadaire.

Sport ou pas ?

Sport ou pas ?

« Bien sûr, moi aussi chuis une accro »
Je suis mère célibataire, et ça n’a pas de prix quand vous voulez justifier votre impossibilité de faire du sport.
En tous cas, c’est plus ou moins ce que j’ai vendu au groupe de personnes avec qui je fais du sport le mardi soir au parc. Ce sont tous des trentenaires sans enfant et, éventuellement, en couple. Je leur ai presque arraché une larme en leur expliquant ma vie compliquée et la difficulté pour moi de toujours demander à ce qu’on garde ma fille «  Je dois assumer seule mes choix. Ce n’est pas à mes amis de palier à mes manques bla bla bla ». Bref j’ai sortis les violons, et me voilà presque persuadée  que j’ai besoin de me reposer en ne faisant rien dans mon canapé.

Vraies raisons et fausses excuses

Avant l’excuse de ma vie de famille, j’avais déjà celles des horaires atypiques qui me permettaient aussi de me dédouaner .Mais au fond j’ai toujours su que je n’avais pas Le Gène, celui qui vous fait dire que vous êtes en manque de sport. Je n’arrive même pas à dire cette phrases en gardant mon sérieux «  Oh mon Dieu, ça me manque trop d’aller courir ! ».

Avant de parler de Gène du sport, finalement c’est quoi ? C’est un grand sujet de conversation, nourrissant les rêves et les bonnes résolutions. C’est cette chose sur laquelle on fantasme le samedi soir en levant le coude, surtout si on sort d’une grossesse dont on a largement fait péter le score d’un kilo par mois. C’est une activité qui aurait pu rester gratuite et conviviale, mais qui brasse une quantité d’argent à laquelle, fièrement, je peux dire que je ne contribue pas  !

Corps de rêve et rêves de corps

Je rêve depuis environ mes 15 ans de développer un engouement fou et spontané pour un sport. Ce qui me permettrait bien sûr d’avoir une vie saine et équilibrée, mais surtout un corps plus proche de Barbie que celui de ma mère, laquelle a passé la soixantaine et me renvoie sans cesse au vieil adage «  quand tu vois la mère tu peux imaginer la fille dans 30 ans ».

Loin de moi l’idée d’être une fille superficielle qui court après les canons de la mode. De toute façon, je n’ai jamais réussi à être anorexique, même aux heures les plus sombres de mon ego saccagé et de mon cœur piétiné par celui que j’ai cru être l’homme de ma vie. Je n’ai jamais réussi a avoir l’appétit coupé. Donc j’ai fait depuis longtemps le deuil de ma taille de guêpe et je ne vous parle pas de ma poitrine aux antipodes des plantureuses. Mais si au moins ma fille ne trouvait pas rigolotes les vagues qui parcourent mes cuisses quand elle s’amuse à taper dessus…

On se motive ?

motivation maximum

motivation maximum

Bien sûr je ne suis pas la seule à ne pas posséder ce Gène. Et, chose étrange, la plupart de mes copines ont subi la même mutation génétique.
Alors pas une pour motiver l’autre, enfin jamais fondamentalement : à la troisième excursion sportive , soit il pleut, soit l’une d’entre nous a ses règles. Ce qui nous renvoie à ces nombreuses inscriptions à la salle de sport auxquelles nous avons souscrit pour l’année car il y avait une réduc, mais que nous n’avons jamais exploitée dans sa globalité, voire même pas dans son premier tiers. (Et je vous épargne la fois où j’ai oublié de rompre mon contrat et où il s’est reconduit pour une année supplémentaire parce que je suis aussi la reine de la procrastination).

Alors j’aurais rêvé de vous fournir une recette miracle pour trouver un sport cool et fun qui se fait sans effort. Mais on le sait, quoiqu’il arrive il va falloir suer et se forcer un peu, beaucoup, voire passionnément. Alors bon courage moi je verrai ça demain avec les copines.

Partagez et likez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Vous aimez notre magazine ? Abonnez-vous !