Start-up et assos à suivre / Sur le Web / Vie citoyenne et initiatives solidaires

Lutter contre le gaspillage alimentaire, c’est possible !

 Chaque année, 7 millions de tonnes de nourriture sont jetées en France. Alors que le gouvernement commence à prendre des mesures plus drastiques afin de lutter contre le gaspillage alimentaire, nous vous invitons aujourd’hui à découvrir quatre initiatives qui n’ont pas attendu l’approbation d’une quelconque loi.

Plusieurs initiatives contre le gaspillage alimentaire

Plusieurs initiatives contre le gaspillage alimentaire

 

Quand la lutte passe par les nouvelles technologies

 

Qui ne s’est jamais rendu dans une boulangerie à 18h30 en se demandant ce qu’allait faire le boulanger d’ici trente minutes de toutes les baguettes et autres viennoiseries encore dans sa vitrine ? En tout cas, ces boulangers et autres petits commerçants ont aujourd’hui la possibilité d’éviter la case « poubelle » en proposant en promotion les invendus de la journée via l’application Optimiam. Fonctionnant grâce au principe de la géolocalisation, les utilisateurs découvrent les invendus des commerçants proches d’eux ainsi que les promotions réalisées sur chaque produit. Ils peuvent alors les réserver directement depuis l’application. Optimiam est une solution intelligente de lutte contre le gaspillage alimentaire où consommateurs et commerçants sont gagnants. On ne regrette qu’une chose avec cette appli : qu’elle ne soit pour le moment disponible que sur Paris !

 

Les Disco Soupes s’invitent progressivement partout en France. Le concept consiste à sensibiliser les citoyens au gaspillage alimentaire autour d’un repas festif composé de produits invendus. Déclinable en Disco Smoothie ou encore en Disco Salade pour les beaux jours, toute personne respectant la charte du mouvement Disco Soupe peut ainsi lancer un évènement dans sa ville. Conscients que ces actions de sensibilisation ponctuelles ne sont qu’une étape dans les changements de mentalité et de consommation, le collectif Disco Soupe n’a pas la prétention de détenir la recette magique à la lutte contre le gaspillage alimentaire mais indique préférer sensibiliser dans la convivialité plutôt que faire culpabiliser. Toutes les méthodes sont bonnes !

 

Les initiatives dans les supermarchés

 

L’initiative des Gueules Cassées vise à proposer la vente dans les supermarchés de fruits et légumes légèrement abîmés ou difformes, à moitié prix. Cette entreprise a pour but de lutter contre le gaspillage alimentaire en permettant à ces produits de séduire les consommateurs en arrivant au moins jusqu’aux étals du rayon primeur des supermarchés (ce qui n’était pas le cas auparavant!). De façon similaire, la chaîne Intermarché avait lancé début 2015 une opération appelée « les légumes moches » qui avait beaucoup fait parler d’elle par son ton original et décalé. En se positionnant comme une réelle marque anti-gaspi, les Gueules Cassées espèrent ainsi pouvoir étendre leur offre. L’entreprise a récemment lancé un camembert Gueule Cassée et projette le lancement prochain d’un paquet de céréales aux pétales de corn-flakes ne respectant pas les standards des pétales classiques.

 

Répartition du gaspillage alimentaire

Répartition du gaspillage alimentaire

Toujours dans les rayons des supermarchés, nous avons pu voir fleurir depuis quelques temps des « zones zéro gâchis ». Le but est de mettre en avant les produits proches de la date de péremption et de leur attribuer une importante promotion (jusqu’à moins 70%). Tout le monde s’y retrouve : le consommateur mais aussi les supermarchés souhaitant lutter à leur niveau contre le gaspillage alimentaire et s’engager dans une démarche plus durable. Zéro Gâchis est une idée simplissime qui s’est enfin matérialisée dans ces temples de la consommation. Depuis son existence, Zéro Gâchis a permis la consommation de 315 tonnes de nourriture qui auraient certainement été jetées. Idée simplissime mais brillantissime.

 

Les initiatives ingénieuses pour lutter contre le gaspillage alimentaire se multiplient et passent désormais également par le numérique. Certains se sont retroussés les manches pour prendre ce combat à bras-le-corps mais les mentalités doivent cependant encore changer afin que la nourriture ne soit plus jamais jetée.

Partagez et likez !
Tags:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Vous aimez notre magazine ? Abonnez-vous !