Ballades

Le nouvel an, ça se passe comment chez vous ?

Le réveillon du nouvel an, qu’on l’apprécie ou non, est une tradition à laquelle il est difficile d’échapper. Le 31 décembre à minuit sonne à la fois le glas de l’année écoulée et les promesses de celle à venir. Partout dans le monde des festivités sont liées à ce passage symbolique. Mais chaque contrée à sa petite spécialité !

En Espagne, à minuit, chaque Espagnol doit avoir préparé devant lui douze grains de raisins qu’il devra avaler, les uns après les autres, au son des douze coups de cloches qui annoncent la nouvelle année. Si vous êtes à Madrid, il faut aller le 31 décembre à la Puerta del Sol et attendre minuit pour partager cette tradition vieille d’un siècle avec des milliers de personnes.

raisin
En Italie, outre le fait de porter des dessous rouges, symboles de bonne fortune, une nuit romantique est considérée comme de bon augure. La tradition veut aussi qu’on jette par les fenêtres les objets et vêtements symbolisant les événements négatifs de l’année écoulée. Mieux vaut éviter les promenades en ville ce soir-là !

italie
En Allemagne, tout comme en Autriche, les feux d’artifices résonnent dans les villes. Il paraît que les origines de cette tradition viennent d’une croyance comme quoi les feux (surtout leur bruit) devraient décourager les mauvais esprits de s’inviter dans la nouvelle année. Une autre tradition c’est de faire fondre un petit bout de plomb sur la flamme d’une bougie et de le jeter dans une bassine d’eau froide. Au contact de l’eau le liquide se durcit immédiatement et forme une petite sculpture. Le résultat est à interpréter comme on veut, mais à priori la forme de l’objet prédit l’année à venir pour la personne qui a fait fondre la petite boule de plomb…

nouvel an
Un peu comme les Italiens, pour célébrer le 31 décembre, au Brésil vous devez acheter des sous-vêtements mais, cette fois-ci, blancs et tout neuf, et les porter. Cela symbolise un début pur et innocent pour la Nouvelle Année. Dans certains coins, des bougies sont posées sur la plage. C’est supposé apporter argent, paix et amour. S’habiller de blanc chassera les mauvais esprits et sauter sept fois dans les vagues de Copacabana attirera la chance…

 

Le Nouvel An en Écosse, mieux connu sous le nom de « Hogmanay », est une des fêtes les plus importantes de l’année. Les Écossais se retrouvent généralement le 29 décembre pour une retraite aux flambeaux à travers Glasgow. La coutume la plus courante reste le « first footing ». Cela consiste à être la première personne à passer le seuil de la maison d’un ami ou d’un voisin le 31 décembre peu après minuit et d’offrir du whisky, du charbon et des pains aux raisins. Ce don est censé apporter la chance pour l’année à venir.

Edimbourg
C’est autour d’un banquet végétarien que les Tchèques réveillonnent ! En effet, il est primordial qu’aucun animal ne « passe à la casserole ». Pourquoi ? La viande provenant d’animaux « à quatre pattes » pourrait s’enfuir et ainsi emporter le bonheur avec elle. Il en est de même pour les plats à base de poissons. Telle est la tradition ! Les Tchèques cuisinent par conséquent des lentilles, qui est un plat signe de richesse abondante. Par ailleurs, les Tchèques aiment bien découvrir ce que leur réserve l’avenir à cette période de l’année et ce, avec l’aide d’une… pomme ! Le fruit est coupé en deux et la forme du trognon détermine le destin de la personne. Si c’est une croix, c’est pas bon signe mais si vous avez une étoile vous pouvez vous attendre à être un sacré veinard l’année suivante !

pomme
Au Pérou, la tradition veut qu’on aille régler ses querelles de longue date avec ses voisins à coup de gants de Boxe. On démarre la nouvelle année avec l’esprit tranquille, et quelques ecchymoses ? Dans ce pays de traditions, la coutume est aussi de fabriquer un mannequin en utilisant des vieux vêtements de l’année passée, symbolisant la fin de l’année en cours, et de le déposer ensuite la journée entière du 31 décembre sur le pas de la porte, devant la maison. Le soir, à minuit, tout le monde sort et brûle son mannequin. S’en suivent de belles fêtes et de l’animation dans les rues avec les feux d’artifice et les pétards. Les péruviens étant très superstitieux, certains sortent avec des habits de couleurs représentant ce qu’ils souhaitent pour la nouvelle année qui arrive. Du jaune pour l’argent et du rouge pour l’amour. Certains même sortent et courent dans les rues avec des valises pour pouvoir avoir la chance de voyager !

boxe
Le dernier jour de l’année, les Argentins déchirent de vieux documents et papiers, manière de symboliser qu’ils laissent le passé derrière eux. Puis, vers minuit, les gens jettent les petits bouts de papier depuis leurs fenêtres. Buenos Aires est alors sous une pluie de confettis ! De plus, porter un sous-vêtement neuf et rose garantira un nouvel amant. Et à minuit exactement, avancer son pied droit fera partir l’année du bon pied…

 
Au Chili, manger une assiette de lentilles à minuit assurera une année prospère en argent et en travail. Et balayer avec énergie devant sa porte à minuit et une minute anéantira pour toujours les mauvaises ondes.
Aux Philippines, des vêtements neufs et vibrants avec imprimés circulaires sont fréquemment portés lors des festivités du Nouvel An car le cercle attirerait argent et fortune. C’est aussi pourquoi les centres de table sont souvent composés de 12 fruits ronds et sucrés placés en cercle. Pour effrayer les mauvais esprits et éloigner la malchance, il suffit de faire énormément de bruit à l’aide de casseroles, trompettes en plastique, klaxon de voiture, en fait, à peu près tout ce que vous avez sous la main.

 
En Australie, on fête le nouvel an avec un gigantesque feu d’artifice. Célèbre dans le monde entier, le show du nouvel an à Sydney attire chaque année 1,2 millions de participants, dont 300 000 touristes. Plus de 80 000 feux d’artifice sont tirés depuis le Harbour Bridge, dans la baie de Sydney. Un spectacle exceptionnel suivi de la fête jusqu’au bout de la nuit !

nouvel an feu d'artifice
Les Japonais ont pour habitude de nettoyer leur maison avant nouvel an. A minuit pile, toutes les cloches des temples sont sonnées exactement 108 fois afin de délivrer l’homme de ses 108 péchés (selon la tradition bouddhiste). Ensuite il faut boire un grand verre de saké pour souhaiter la bonne année ; cela est symbole de bonne santé pour les 12 mois à venir !

 
En Russie, écrire un voeu sur un morceau de papier, le brûler, mettre les résidus dans une coupe de champagne ou un verre de vodka et le boire avant minuit, assurerait la réalisation de ce vœu.

vodka
Le Canada remporte sans doute la palme du Nouvel An le plus excentrique. Tout commence sur les côtes, au bord des lacs, partout où une étendue d’eau naturelle s’offre aux Canadiens. En plein hiver, ils sont plusieurs milliers, chaque année, à s’élancer, dans les eaux glacées, frôlant les 0°C pour satisfaire à la « trempette de l’ours polaire ». Sur la côte Est, les hommes ont pris l’habitude de se déguiser en femme le soir du 31. Les femmes, de leur côté, revêtent des habits d’hommes. Ils sortent tous de chez eux et font du porte à porte afin de réclamer quelques verres à boire. Dans ces régions du pays, on sert le plus souvent une sorte de rhum venu de Terre-Neuve et appelé « screech ». Il est coutume de le boire en ayant au préalable embrassé… une morue.

nouvel an

En France, la tradition voudrait que l’on s’embrasse sous le gui à minuit. Pourquoi ? Chez les Celtes, le gui était considéré comme une plante écartant les démons. Cette coutume est à l’origine de la branche de gui de Noël et du Nouvel An en Angleterre. La couronne de gui suspendue à l’intérieur de la maison était ainsi censée porter bonheur et les habitants embrassaient leurs visiteurs pour leur souhaiter chance et prospérité.

gui
Et vous, que faites-vous pour le nouvel an et pour que l’année qui vient soit heureuse et prospère ? Dans tous les cas, toute l’équipe de Libellules Magazine vous souhaite une très belle année 2016.

Tags: ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>