La question du mois

Développement humain : où en est-on en 2015 ?

Chaque année, l’ONU publie un rapport sur l’état du développement dans le monde. Cela permet de se rendre compte que globalement tous les continents progressent en termes d’éducation, de santé, de niveau de vie, de droits de l’homme, etc, même si de fortes disparités demeurent. En 2015, la France ne fait pas partie des 20 pays les plus développés dans le monde.

développement humain
Le rapport met en valeur les progrès impressionnants réalisés dans le domaine du développement humain en un quart de siècle. Nous vivons aujourd’hui plus longtemps, davantage d’enfants sont scolarisés et un plus grand nombre de personnes ont accès à l’eau propre et à l’assainissement de base. Le revenu par habitant dans le monde a augmenté tandis que la pauvreté a diminué, rehaussant le niveau de vie d’un grand nombre de personnes. La révolution numérique a bâti des liens entre les individus de pays et de sociétés différents.
Le rapport avance de manière convaincante que les femmes sont désavantagées dans le monde du travail, rémunéré ou non rémunéré. Dans le domaine du travail rémunéré, elles sont moins présentes que les hommes, leurs salaires sont inférieurs, leur travail a tendance à être plus précaire et elles sont sous-représentées aux échelons supérieurs des entreprises. Dans le domaine du travail non rémunéré, elles assument une charge disproportionnée des tâches ménagères et du travail de soins.

Le monde va mieux

L’indice de développement humain prend en compte des facteurs tels que :
• l’accès aux soins de santé et à l’éducation,
• le niveau de vie décent,
• les connaissances,
• l’espérance de vie,
• la participation à la vie politique et communautaire,
• la viabilité de l’environnement,
• la sécurité et les droits de l’homme,
• la promotion de l’égalité et la justice sociale.

 
Quelques 142 pays disposent de données complètes indispensables à l’étude de cet indice, qui permet d’analyser les réels progrès de développement humain de chacun de ces pays. Partout dans le monde, sans exception aucune, des progrès significatifs ont été réalisés ces 25 dernières années. Une excellente nouvelle, presque inaudible dans le tintamarre médiatique sur tout ce qui ne va pas.

Le Rwanda est le pays qui s’est le plus développé

Le Rwanda est le pays qui a le plus évolué durant le dernier quart de siècle, juste avant la Chine qui arrive en seconde position. Le score du Rwanda est d’autant plus impressionnant qu’il faut tenir compte du chaos dans lequel le pays est tombé, suite au génocide perpétré contre les Tutsi en 1994.

Aujourd’hui, les Rwandais ont une espérance de vie deux fois plus longue qu’en 1990 (32 ans), alors que la fréquentation scolaire a quant à elle également doublé. On peut aussi rappeler la 7ième position mondiale du pays pour ce qui concerne l’égalité des genres, avec une première place pour la participation des femmes dans la vie politique (64% au parlement).
Mis à part le SWAZILAND qui a été dévasté par le fléau du Sida, tous les autres pays ont progressé pour atteindre un niveau de développement supérieur à ce qu’il était il y a un quart de siècle.

Un classement étonnant

Le rapport de l’ONU établit le classement des pays en fonction de l’indice de développement humain. Celui-ci recèle quelques surprises.
Sur les marches du podium, on peut applaudir la Norvège qui arrive en tête, suivie par l’Australie et la Suisse.
Viennent ensuite :
4. Danemark
5. Pays-Bas
6. Irlande et Allemagne
7. Non renseigné
8. USA
9. Canada et Nouvelle-Zélande
10. Non renseigné
11. Singapour
12. Hong Hong
13. Liechtenstein
14. Royaume-Uni et Suède
15. Non renseigné
16. Islande
17. Corée du sud
18. Israël
19. Luxembourg
20. Japon

 
La France n’arrive qu’en 22e position, derrière la Belgique, tandis que l’Italie se traîne en 27e position et l’Espagne en 26e. La Finlande, pourtant tellement vantée pour son modèle social et éducatif, arrive en 24e position. Des pays réputés peu développés comme Cuba ou l’Iran sont en 67e et 69e position, alors que le Sénégal lambine au rang 170. La Thaïlande fait grise mine en 93e position, de même que le Portugal (43e). La Grèce ne s’en sort pas si mal : 29e sur un classement de 190 pays. La Chine ne peut guère pavoiser : 90e, ni le Maroc, 126e. Sans surprise, c’est l’Afrique subsaharienne qui arrive en queue de peloton.

Les femmes toujours perdantes

En 2015, le rapport axe sa réflexion sur l’impact du travail dans le développement humain. A cet égard, il met en évidence que les femmes sont encore et toujours les grandes perdantes sur ce terrain :

Le rapport avance de manière convaincante que les femmes sont désavantagées dans le monde du travail, rémunéré ou non rémunéré. Dans le domaine du travail rémunéré, elles sont moins présentes que les hommes, leurs salaires sont inférieurs, leur travail a tendance à être plus précaire et elles sont sous-représentées aux échelons supérieurs des entreprises. Dans le domaine du travail non rémunéré, elles assument une charge disproportionnée des tâches ménagères et du travail de soins.

 

Si l’on souhaite plus d’égalité et un mode de vie assurant au maximum notre bien-être, vous l’aurez compris, ce n’est pas en France qu’il faut rester…

Partagez et likez !
Tags: , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Vous aimez notre magazine ? Abonnez-vous !