Développement personnel

Changer de vie. Pourquoi ? Comment ?

A une époque qui favorise la mobilité, nombreux sont ceux qui souhaitent changer de vie mais peu en prennent l’initiative. Pourquoi désirons-nous ces changements ? Et que faut-il savoir pour atteindre au mieux notre rêve ? Voici ce que vous devez savoir.

 

Pourquoi changer de vie ?

Un phénomène actuel

Changer de vie était, il n’y a pas si longtemps, considéré comme marginal. Aujourd’hui, le changement de vie est « à la mode » dans une société qui valorise la mobilité et la réalisation de soi. Contrairement à avant, nous pouvons plus facilement prendre l’initiative de changer de vie ou de métier.

Selon un sondage OpinionWay réalisé pour Terra eco, un français sur deux vise une bifurcation. Alors que nos ainés partaient s’occuper de chèvres à la campagne, nous cherchons maintenant à donner un sens à notre existence personnelle.  Souvent peu intéressés par l’argent, nous cherchons à mieux vivre explique Martine Mauléon, directrice générale de Demain, la chaîne câblée de l’emploi, de la formation et des initiatives.

Un jour, la révélation

 » Le déclic se produit quand on est piégé dans une situation contradictoire entre ce que l’on est (identité héritée), ce que l’on est devenu (identité acquise) et ce que l’on voudrait être (identité espérée), explique Vincent de Gaulejac ».

A un moment donné, Martin s’est demandé: « Pourquoi je fais ça ?», « Qu’est-ce que je fais là ?». L’heure du changement avait sonné. La remise en cause était si lourde qu’il lui a fallu avancer vers de nouveaux horizons. Le déclic peut être un ras-le-bol, un choc dans la vie personnelle ou alors un moment plus anodin. Une volonté profonde qui rumine en nous finit par exploser. Souvent à l’occasion d’un changement dans la vie (rencontre amoureuse, retraite, départ des enfants, licenciement..), le désir de réaliser son rêve d’enfant réapparait. Après le déclic, le projet nait. Non pas d’un seul coup comme on pourrait le penser. Il s’agit souvent d’un vieux projet qui refait surface après une longue réflexion.

changement

60.000 pensées par jour, dont 50.000 inconscientes, façonnent notre vie.

Donner un sens à sa vie

Christophe Fauré, psychiatre, parle de la « transition du milieu de vie », dans son livre « Maintenant ou jamais ! » (2011). Vers 40-50 ans, beaucoup de personnes vivent une transition que l’on pourrait comparer à une « crise existentielle ».

Martin avait l’impression de s’être embarqué dans une voie qui ne lui correspondait pas. Plus jeune, il n’avait qu’un objectif : réussir dans la vie avec un bon métier et de l’argent. Il est devenu ingénieur. Au bout de 20 ans avec une situation idéale, il s’est finalement rendu compte qu’il avait valorisé son statut social et financier au détriment de ce qu’il avait toujours voulu faire : fleuriste.  Il a fait ce que la pression familiale et la société voulait de lui : il a réussi dans la vie. Mais il s’est finalement rendu compte qu’il avait renoncé à ses rêves. Un travail avec un bon salaire, une maison, des enfants, les courses, les crédits, les embouteillages. Cette vie ritualisée et surchargée, il s’y est enfermé et essaye maintenant d’en sortir. Il cherche à réaliser ce qu’il a toujours voulu faire afin de se retrouver en équilibre avec lui-même.

changement

Des clefs pour finalement réaliser son rêve

Bien identifier les raisons de son initiative

Pour Armelle Oger (« Et si l’on changeait de vie : cerner son désir, oser franchir le pas, réussir son envol  »- 2000),  un état dépressif ne doit pas mener au changement de vie. Nous faisons parfois face à un évènement désagréable qui nous donne envie de tout plaquer alors que cet évènement n’est que temporaire. Le piège est d’amener son mal être avec soi dans sa nouvelle vie alors que le problème se situe ailleurs.

La volonté et l’action

S’il est difficile d’agir pour changer de vie, c’est qu’il est aussi très confortable de garder ses habitudes. La première condition pour le changement de vie est donc la volonté. Condition indispensable mais toutefois insuffisante. Il faut y ajouter l’action.

Soyez organisé dans votre action ! Pensez à mettre en place des rituels et des rythmes : plages horaires définies, routines etc… Et donnez-vous des contraintes. Cela permet de stimuler le changement.  N’oubliez pas néanmoins de récompenser vos efforts.

Etre réaliste et anticiper

Prenez le temps de définir votre projet, d’identifier vos envies et de vous organiser. Il faut tout anticiper car le projet doit être précis, pertinent et cohérent. Un laps de temps de plusieurs mois est généralement nécessaire.

Par ailleurs,  il sera nécessaire de comprendre et d’identifier les désavantages d’un nouveau métier ou d’un pays. Tester son projet en conditions réelles est un atout. Vous voulez partir vivre ailleurs ? Tentez de découvrir au mieux le pays et son mode de vie. Vous voulez changez de travail ? Pourquoi ne pas aller voir directement des professionnels du secteur ?

Demandez-vous également si vous avez les compétences adéquates. Sinon, il faudra les acquérir et vous former. Puis, évaluez économiquement votre projet ainsi que ses risques. Enfin, selon Armelle Oger, il faut être en accord avec son conjoint et sa famille, pour que le projet de changement marche au mieux. Sinon des difficultés pourront se faire ressentir dans le couple. Si vous avez des enfants, il faut aussi en tenir compte.

changement

Construction de nouveaux repères

Quel que soit le changement, il faut vous attendre à perdre vos confortables habitudes. Il sera nécessaire d’accepter le changement, comme l’écrit L Janin-Devillars dans son livre «  Il n’est jamais trop tard pour changer sa vie » (2001.) Préparez-vous à faire le deuil de ce que vous quittez : que ce soit la famille, les amis ou le travail. Du rêve à la réalité, il faut une forte motivation pour pouvoir se construire de nouveaux repères. Cette phase peut parfois prendre plusieurs années.

Savoir faire face aux difficultés et rebondir

Il y a des phases lors desquelles on peut douter de notre initiative. On passe par des remises en question, des obstacles, des découragements. Etre capable de rebondir après un échec est donc indispensable. Il pourra vous arriver de vouloir repartir dans votre ancienne vie. Sachez qu’il est normal de ressentir cela au début. Persévérez ! Car un nouvel équilibre demande du temps. Gardez en tête que ce n’est pas parce qu’il y a des obstacles que vous ne réussirez pas votre rêve. La patience et la persévérance sont les clefs.

 

Changer de vie fait rêver. Mais il est important de s’y préparer autant que d’agir pour mener à bien son projet.  Quoi qu’il en soit, c’est une formidable expérience de vie. Et votre projet sera d’autant plus épanouissant que vous aurez appris de toutes ces expériences et de ces changements. Et vous, allez-vous prendre l’initiative de changer de vie ?

Le site www.toutpourchanger.com  donne des conseils pour les différentes initiatives de changement de vie (professionnel, géographique…). Quel que soit votre nouveau projet, vous y trouverez des clefs pour vous aider dans votre démarche.

La vidéo associée à cet article explique aussi de manière simple comment nos croyances négatives influencent notre vie, et comment modifier ces croyances pour changer notre vie.

Tags: , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>