Start-up et assos à suivre

Soutenons 30 millions d’amis et la cause animale

Au lendemain des 40 ans de l’émission 30 Millions d’Amis, la direction de France 3 vient d’annoncer sa suppression définitive à partir de juin 2016. La Fondation 30 Millions d’Amis regrette que la protection animale n’ait plus sa place sur France 3 et appelle à la mobilisation de tous les amis des animaux !

La Fondation 30 Millions d’Amis est bouleversée par l’annonce de l’arrêt de l’émission 30 Millions d’Amis dès juin 2016, révélée au micro de Jean-Marc Morandini, sur Europe 1, par Dana Hastier, directrice exécutive de France 3 (08/01/2015). Reha Hutin, productrice de l’émission et présidente de la Fondation 30 Millions d’Amis déplore que la voix de la protection animale n’ait plus sa place sur le service public.

cause animale
« Une émission sensibilise, une fondation agit », dit-elle. « 30 millions d’amis ce n’est pas juste une émission, c’est aussi un combat contre la souffrance animale mené grâce à la Fondation 30 Millions d’Amis qui agit sur le terrain ». La Fondation, qui reçoit des centaines d’appels de téléspectateurs indignés par cette décision, a donc décidé de lancer une pétition en ligne.

L’émission de la cause animale

Après avoir sabordé l’émission en la déprogrammant du dimanche 13h, où elle réalisait de belles audiences, à la case confidentielle du mercredi matin, l’estocade fatale vient d’être assénée au lendemain même de son 40ème anniversaire et ce, sans aucune justification par une décision arbitraire.

cause animale

 

La récente enquête de l’IFOP qui souligne le lien très fort entre les Français et cette émission emblématique et aux valeurs du service public qu’elle défend, n’aura pas servi à convaincre France 3 de remettre en cause le triste destin auquel elle prépare 30 Millions d’Amis depuis de nombreux mois.

 

Même les propositions de la production de faire évoluer l’émission avec Delphine Wespiser, qui incarne le visage de cette jeunesse très engagée dans la cause animale, ont été balayées d’un revers de la main !
C’est pourquoi toutes les équipes de la Fondation et de l’émission comptent sur votre mobilisation et vous remercie des milliers de réactions spontanées sur les réseaux sociaux où vous exprimez votre indignation mais surtout votre amitié et votre amour pour cette émission. (#30millionsdamis sur Twitter)

L’évolution de la cause animale

Il faut savoir que 60 milliards d’animaux terrestres sont tués chaque année, auxquels s’ajoutent 1000 milliards d’animaux marins massacrés sans pitié pour atterrir dans nos assiettes. De plus, ces animaux sont élevés le plus souvent dans des conditions atroces, que leurs défenseurs comparent avec ces camps de concentration.

cause animale
De nombreux reportages ont été faits sur ces élevages monstrueux où les animaux s’entassent sans pouvoir bouger, ni jamais voir la lumière du jour. Et nombreuses sont les associations qui militent pour rétablir au moins un peu de respect envers ces espèces destinées à la consommation humaine. L’une d’elle, L214, avait par exemple permis la fermeture de l’abattoir d’Alès en 2015, après avoir diffusé sur les réseaux sociaux une vidéo dans laquelle on voyait les animaux être littéralement torturés. Mais le chemin est encore long avant que l’ensemble de l’opinion soit sensibilisé à la souffrance animale…
Pourtant, les avancées sont bien réelles. Grâce aux éthologues notamment, nous savons désormais via des études aussi nombreuses que poussées, que les animaux sont sensibles, intelligents, communicants, voire altruistes (comme ces chiens qui sauvent leur maître ou ces animaux sauvages qui viennent en aide à des bêtes blessées d’une autre espèce). Quiconque a déjà vécu dans une ferme ou a eu longtemps un animal de compagnie le sait bien… Mais c’est en plus prouvé de manière scientifique, ce qui, lentement mais sûrement, permet d’argumenter sur la cause animale.

cause animale
La fondation 30 millions d’amis a ainsi, par sa ténacité, pu faire faire intégrer dans le Code Civil français le fait que les bêtes ne sont pas des biens mobiliers, en 2015. Une avancée législative aux conséquences intéressantes pour les 7 millions de chiens et les 12 millions de chats, mais aussi les 6 millions de poissons, 34 millions d’oiseaux et 3 millions de petits mammifères présents dans les foyers de l’Hexagone.
Ailleurs aussi les choses bougent grâce à l’activisme des défenseurs des animaux : en Inde, les dauphins sont reconnus comme des « personnes non humaines » depuis 2013 ; le Costa Rica a interdit les zoos sur son territoire ; au Brésil, les grands singes ont été libérés. Même la Chine évolue et envisage d’interdire la consommation de chiens et de chats, et l’Espagne abandonne peu à peu la corrida (en 2001 aux Canaries, en 2010 en Catalogne ; Valence, Alicante et Palma de Majorque sont en train de suivre le même chemin).

cause animale
Pour ce qui concerne les animaux dans les cirques, la Bolivie, la Grèce, Chypre et Malte les ont totalement interdits, quels qu’ils soient. L’Autriche, la Bosnie Herzégovine, la Croatie, la Slovénie, la Colombie, le Costa Rica, le Salvador, Panama, le Paraguay, le Pérou, Singapour, Israël et le Mexique ont quant à eux interdit l’utilisation des animaux sauvages dans les cirques. Partout les gens se mobilisent pour que les animaux soient mieux traités et respectés.
Reste cependant encore beaucoup à faire, notamment en France où les choses avancent plus lentement qu’ailleurs.

 

Lien vers la pétition contre la suppression de l’émission 30 Millions d’amis : pétition
Liste des associations françaises de défense des animaux : http://www.lejpa.com/structures-association

 

Crédits Photo : Pixabay et Ina.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>