Sur le Web

Comment éviter de diffuser de fausses informations sur le Web?

Lorsque vous ouvrez votre page Facebook, vous trouvez de nombreux articles publiés par vos divers amis ou connaissances. Le web regorge de fausses infos. Comment aujourd’hui distinguer le vrai du faux ? Devenez acteur afin d’éviter de diffuser des informations plus farfelues les unes que les autres.

 

Former le public face aux multiples informations du web

Former le public face au flux d’informations sur le web est d’actualité. Beaucoup s’intéressent aujourd’hui à  la relation entre élèves et diffusion d’information sur le web.

Développer une réflexion via l’éducation à l’école

L’éducation nationale s’y est intéressée en organisant, au début de l’année 2016, une journée d’étude sur le thème « réagir face aux théories du complot ».

Au-delà de la politique, la recherche s’est également intéressé au sujet et notamment Jean-François Rouet, directeur de recherche au CNRS.  Il cite l’enquête PISA (2009) qui établit que des élèves de troisième ont souvent des difficultés, dans leur réflexion, à évaluer la qualité et la crédibilité de l’information à travers la source.

  « La plupart des préadolescents n’ont qu’une faible connaissance de la notion de source et utilisent des critères assez naïfs pour estimer la qualité et la crédibilité des informations qu’ils consultent ».

Pour Jean-François Rouet, l’éducation a un rôle à jouer. Une intervention pédagogique sur ce point est donc nécessaire.

Une éducation qui concerne tout le monde ?

Mais cette problématique actuelle ne concerne pas que les jeunes collégiens. Elle concerne tout le monde. Car au-delà des jeunes, ce flux d’informations est également nouveau pour des adultes qui ont grandi avec seulement les médias traditionnels pour les informer sur l’actualité.

La question de l’éducation face aux gigantesques flux d’internet se pose donc pour les internautes en général. Car il est important pour TOUS de développer un sens critique dans ce flot d’actualité ainsi que d’acquérir quelques astuces pour savoir comment procéder. Il est aujourd’hui, en effet, indispensable de prendre du recul et d’être autonome face aux nombreux articles d’internet.

 

A la recherche de la vérité

L’importance de la réflexion personnelle

Quand vous lisez un article sur Facebook et que vous êtes choqué par la nouvelle apprise, n’appuyez pas sur « partager » par réflexe ! Prenez une inspiration. Demandez-vous pourquoi votre doigt a tant envie d’appuyer sur « partager » ou « j’aime » ou « je suis en colère ». Mettez de côté vos préjugés et vos jugements et commencez votre travail d’investigation. Tel un inspecteur, allez-vous renseigner. Des indices peuvent vous aider.

Il est primordial de ne pas prendre chaque article qui débarque sur votre mur Facebook comme la réalité. Vous ne pourrez pas toujours savoir LA vérité. Mais vous pouvez tout de même essayer d’en savoir plus en vous intéressant de plus près au sujet. Cela vous permettra d’éviter de croire des informations totalement fausses, que l’on appelle des hoax.

Il est donc indispensable de se méfier mais soyez prudents ! Ce n’est pas parce que l’article que vous trouvez sur internet est critique qu’il est pour autant vrai. En effet, beaucoup de personnes non satisfaites par les médias traditionnels se sont orientées vers des médias alternatifs dont la source n’est pas toujours meilleure.

La réflexion personnelle est centrale. Ne vous arrêtez donc pas à votre premier ressenti, apprenez à faire l’enquête et développez un esprit critique afin de déterminer le degré de vérité de l’article. Il s’agit d’être réfléchi, de suspendre un moment ses jugements personnels pour distinguer le vrai du faux et vous faire votre propre opinion.

 

Devenez enquêteur

Ce n’est pas parce que vous avez confiance en votre ami Facebook qui partage un article qu’il a lui-même vérifié ses sources sur internet. Dans votre enquête, voici quelques astuces qui pourront vous aider :

  • Vérifiez la source. Est-ce un site web relativement neutre, un blog, un site qui cherche à faire le buzz, un magazine people etc… ? Allez vérifier la page d’accueil du site pour voir si la ligne éditoriale vous semble sérieuse. Regardez d’où le site tire ses propres sources également. Vous remontrez ainsi à la première source de l’information. Sachez qu’il existe différents sites qui donnent de fausses informations. Certains ont comme objectif de faire de l’humour, comme Le Gorafi. D’autres veulent simplement désinformer ou encore faire le buzz avec un maximum de clic. Méfiez-vous alors des articles issus de sites « à sensations ». Ils sont souvent diffusés dans le seul but de vous indigner en touchant votre sensibilité. Attention donc aux titres chocs qui jouent sur votre corde sensible car ils vous écarteront de votre esprit critique.

La source est une première piste qui vous permettra de juger de la véracité des faits.

  • Ensuite, renseignez-vous sur le sujet sur un moteur de recherche pour voir à quoi vous mène ce sujet. Dans votre recherche, ne suivez pas seulement votre point de vue. Tapez des mots clefs contradictoires sur Internet pour voir ce qu’il en ressort. Vous pouvez également taper « mensonge » ou « hoax » à la suite de mots clefs de l’article. Vous ne découvrirez peut-être pas LA vérité mais, vous aurez au moins essayé de vous renseigner et de vous faire votre propre opinion.
  • Intéressez-vous aux détails. S’il n’y en a pas beaucoup: si aucuns noms, dates et lieux ne sont cités, vous pouvez vous méfier.
  • Vérifiez la date de publication. Car le fait cité peut ne plus être d’actualité depuis des années.  Beaucoup d’articles circulent sur le Web alors qu’ils ne sont plus du tout à jour.
  • Vérifiez les images qui parfois sont issues d’évènements qui n’ont rien à voir avec l’article. Le site https://www.tineye.com vous permettra de connaître la source de l’image en copiant le lien vers l’image. Vous pourrez ainsi approfondir votre enquête.
  • Allez sur les sites spécialisés en hoax. Les informations diffusées sur le sujet vous renseigneront un peu plus.
  • Enfin,  s’il y a quatre fautes d’orthographe par mot, vous pouvez vous douter qu’il y a quelque chose de louche…

 

Pour éviter de propager des articles rempli de fausses informations sur internet, il semble plus que nécessaire de ne pas réagir par l’émotion mais de réfléchir, de prendre du recul et surtout de se renseigner par soi-même. Et vous, comment procédez-vous dans votre partage d’informations sur Facebook ? Quelles sont vos techniques pour éviter de diffuser de fausses informations sur le web ?

Tags: , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>