Non classé

Vendredi 13 mai, avons-nous des chances de gagner au loto?

Le vendredi 13 : une journée chargée de symboles et d’interprétations.

Le vendredi 13 est un jour particulier puisqu’il est associé à diverses superstitions. Ainsi certains le voient comme un jour de malheur alors que d’autres l’associent à la chance. Quelles sont les origines de ces croyances et pourquoi prennent-elles autant d’importance dans le quotidien de certains ?
Nous ne sommes pas tous égaux face aux croyances. Le regard que l’on porte sur soi, sur les autres, sur la vie tient de la subjectivité. L’important n’est pas la réalité de l’impact d’une date sur notre vie, mais la conviction que l’on a qu’elle soit porteuse de chance ou de malchance, selon ce regard-jugement que l’on porte sur soi et sur sa vie.

1- Les origines

La Bible : Parmi les références bibliques, le chiffre 13 ramène le plus souvent au récit du Nouveau Testament et à l’épisode de la Cène, dernier diner du Christ en compagnie des Apôtres. Le treizième convive ne fut autre que Judas. Il livra Jésus à ses ennemis et c’est un vendredi que le Christ fut crucifié. Toujours d’après le récit biblique, Caïn, fils d’Adam et Ève, aurait tué son frère Abel un vendredi. C’est d’ailleurs également un vendredi, que leurs parents auraient croqué la fameuse pomme défendue.

vendredi 13 origine

La mythologie scandinave : Frigga (ou Freya) était la reine des Dieux et la Déesse de l’Amour. Elle était célébrée par ses adorateurs tous les vendredis. Suite à la christianisation des pays nordiques, elle fut alors diabolisée et associée à une sorcière exilée dans une montagne. D’après la légende, en guise de représailles, elle invita, chaque vendredi, 11 sorcières et le diable pour jeter des mauvais sorts aux hommes et les damner.

vendredi 13

La mythologie gréco-romaine : le 12 est considéré dans la mythologie grecque comme un signe de perfection. En effet, ce chiffre rapporte aux 12 dieux Olympiens, aux 12 signes du zodiaque, aux 12 constellations, etc. Le chiffre 13 serait quant à lui source de malheur puisqu’il vient briser cette harmonie. Quant au vendredi, c’est généralement le jour où les condamnés à mort étaient exécutés dans l’empire romain.

2- Les points de vue

Les Mathématiques : le vendredi 13 est déjà un jour particulier car son occurrence est légèrement plus fréquente que les autres dates du calendrier. Le vendredi 13 est un phénomène qui se produit au moins une fois par an mais il peut aussi arriver deux ou trois fois par an. Le dernier cas de figure est plus rare puisqu’il faut alors qu’il s’agisse d’une année bissextile dont le premier jour serait un dimanche ou alors d’une année non bissextile commençant par un jeudi. Ce fut le cas en 2012 avec des vendredis 13 aux mois de janvier, avril et juillet et en 2015 durant février, mars et novembre.

vendredi 13
Toujours grâce aux sciences exactes, il est établi que le nombre de jours entre deux vendredis 13 est toujours de 27, 90, 181, 244, 272, 335 ou 426. D’après ces données, on s’aperçoit donc que deux vendredis 13 peuvent avoir lieu à plus d’un an d’intervalle. Ce fut le cas entre le 13 juillet 2001 au 13 septembre 2002.

L’Histoire : d’après l’historienne Elisabeth Belmas, c’est le 13 plus que le vendredi qui est chargé de symboles. D’après elle, de nombreuses cultures se servent de différents mythes et croyances pour que ce jour, signe de mauvais augures, devienne au contraire un jour propice. Ainsi, l’Égypte voyait par le passé, le chiffre 13 comme un signe de richesse. Cette croyance est toujours actuelle en Chine. L’autre explication possible décrivant le vendredi 13 comme un jour de Chance découlerait de la déchristianisation. En effet, beaucoup se sont alors libérés de nombreux rites religieux, et les croyances liées à ce jour ont, de ce fait, été occultées. C’est le cas, par exemple, du vendredi Saint. Il rappelait autrefois la douleur et la souffrance, il est aujourd’hui un jour heureux.

L’anthropologie : d’après Dominique Desjeux, les croyances liées au vendredi 13 résultent d’une volonté de transformer le « faste en néfaste », d’inverser les tendances et de défier la chance. La volonté d’inverser la tendance et de croire en la bonne fortune du vendredi 13 influe, par exemple, énormément sur les jeux de hasard. Pour l’occasion, la loterie nationale organise presque systématiquement des Super Loto et met en jeu des cagnottes exceptionnelles. Ces tirages enregistrent d’ailleurs des taux de participations bien plus élevés que lors des tirages ordinaires. Toujours selon Dominique Desjeux, les joueurs ne sont pourtant pas crédules, ils savent pertinemment qu’il s’agit d’un jeu de hasard et jouent essentiellement pour le plaisir. S’agirait-il alors de défier les croyances et le destin ?

3- Le point de vue astrologique

Nous n’avons pas tous les mêmes croyances à propos des mêmes faits. L’ensemble de nos croyances est organisé en un tout cohérent qui constitue notre vision du monde. D’ailleurs, la PNL (Programmation Neuro-Linguistique) considère que « la carte n’est pas le territoire », la carte étant notre représentation de la réalité (ou territoire).
Quant à l’astrologie, elle propose l’hypothèse qu’une carte du ciel n’est autre que la carte-mémoire ou représentation de notre perception du monde. Si la représentation du monde est optimiste, nous pouvons dire que c’est un cadeau de naissance. Mais si elle représente des tendances négatives, c’est un cadeau empoisonné. Le challenge de cette vie sera de ne pas nous laisser prendre au jeu des tendances et de nous révéler à nous-même, nos potentialités, afin de vivre cet acquis en toute conscience pour mieux s’en libérer, si besoin était.
D’ailleurs, les croyances sur le vendredi 13 donnent déjà une idée sur le regard que porte un individu sur le monde.
Par contre, quand le thème natal s’y prête, et qu’un courant astral est favorable, nul n’empêche de favoriser la chance. L’on peut s’efforcer d’oeuvrer pour rendre probable la réalisation du possible que les astres inclinent, influencent.

Les origines et les interprétations liées au vendredi 13 sont variées et il en existe encore bien d’autres. Leur point commun est qu’elles reflètent toutes des croyances individuelles ou collectives propres à une époque, un moment donné ou un contexte particulier. Quoi qu’il en soit, chacun d’entre nous décidera ou non d’adhérer au courant et de quelle façon.

 

Crédits photos : pixabay

Tags: , ,

One Comment

  1. zigmund says:

    Merci pour cet article vraiment passionnant où l’on apprend enfin les origines de cette superstition. Et d’ici vendredi, on a le temps de modifier nos croyances pour tenter de gagner !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>