Livres / Santé au naturel

C’est pas la tête, c’est le ventre !

Quand les médecins ne savent pas expliquer nos problèmes de santé et n’en trouvent pas la cause, ils ont tendance à dire « c’est dans la tête » ou encore « trop de stress, détendez-vous ». Bien que la dimension psychosomatique soit loin d’être négligeable, elle ne répond pourtant pas systématiquement aux mystères des pathologies. Et les récentes découvertes sur ce qui se passe dans nos ventres vont sans doute révolutionner la médecine de demain.

intestins

Avec son livre au titre amusant, « Le charme discret de l’intestin », Giulia Enders, jeune doctorante et nouvelle star allemande de la médecine, rend ici compte des dernières découvertes sur un organe sous-estimé. Elle explique le rôle que jouent notre “deuxième cerveau” et son microbiote (l’ensemble des organismes l’habitant) dans des problèmes tels que le surpoids, la dépression, la maladie de Parkinson, les allergies…

 

Plein d’humour et se lisant comme un roman, cet ouvrage révèle à quel point ce qui se joue dans nos intestins est essentiel pour notre santé.

Ce n’est pas pour rien que l’expression « comment ça va ? » signifiait à l’origine « comment ça va… aux toilettes ». Celle-ci serait originaire de la fin du moyen âge avec les débuts de la médecine grand public. A l’époque l’indicateur essentiel de la santé étaient les selles. La question « comment allez -vous ? » renvoyait directement à la consistance, l’odeur et autres qualificatifs de la déjection de l’interlocuteur. Peu ragoûtant, certes, et pourtant, après avoir lu ce livre vous ne mépriserez plus du tout ce qui se passe dans vos intestins.

intestins

Des maladies de peau à la dépression, en passant par le surpoids, un dérèglement de la flore intestinale peut provoquer d’innombrables maux. En cause : les bactéries. Nous en hébergeons tous une quantité impressionnante (plus de 2 kilos dans nos seuls intestins) et elles nous rendent d’appréciables services, comme par exemple celui de fabriquer certaines vitamines ou de digérer la viande.

 

Bien que la science en soit à ses balbutiements dans le domaine, il semblerait que ce territoire intestinal soit le nouvel eldorado de la médecine. En communication constante avec le cerveau, l’intestin est en effet muni de neurones et diffuse en continu des informations capitales. C’est lui qui est responsable de notre système immunitaire par exemple.

 

Par conséquent, une mauvaise alimentation mais aussi tout simplement un dysfonctionnement (lié par exemple à la prise d’antibiotiques), et l’intestin panique. De là, maladies auto-immunes, mauvaise humeur, prise de poids, état inflammatoire chronique, peuvent en découler.

 

Pour tout savoir sur le fonctionnement de l’intestin et son rôle essentiel, n’hésitez pas à lire l’excellent ouvrage de Giulia Enders. Vous verrez d’un autre œil les bactéries que vous abritez, mais vous apprendrez aussi pourquoi – et surtout comment – l’allaitement est un rempart utile pour les enfants, pourquoi il faut se laver les mains quand on a touché des œufs, ou encore comment bien se tenir sur les toilettes pour éviter constipation et autres désagréments.

 

Drôle et instructif, un livre à lire ailleurs qu’aux toilettes !

Partagez et likez !

2 Comments

  1. Tout à fait d’accord sur l’importance de l’intestin et de son bon fonctionnement.On redécouvre les évidences du bon sens.Bonjour à Cécile.

    • Cécile D says:

      Bonjour René et merci pour votre commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Vous aimez notre magazine ? Abonnez-vous !