Cinéma et DVD

Beauté cachée, une ode à la vie

beauté cachéeLe nouveau film de Will Smith risque de faire pleurer et sourire dans les chaumières. Lumineux, le scénario en est aussi très original. Le casting quant à lui est flamboyant. Nul doute que l’émotion sera au rendez-vous.

Beauté cachée, un scénario original et un casting de rêve

Le pitch : un éminent publicitaire perd sa fille adorée. Il sombre dans la plus noire dépression et n’est plus que l’ombre de lui-même. Pour dissoudre son chagrin, il écrit des lettres à l’amour, au temps, à la mort. Ses collègues décident alors de lui venir en aide, sans le lui dire. Leur stratagème délicat sera-t-il efficace ?

Le casting : Helen Mirren, Kate Winslet, Keira Knightley  et Edward Norton sont les têtes d’affiche de ce film choral, dans lequel Will Smith fait vibrer avec brio les cordes de l’émotion.

Une expérience ambiguë

Il faut savoir que Will Smith venait d’apprendre que son père était atteint d’un cancer en phase terminale quand il a reçu le scénario. Tout au long du tournage, il a donc été confronté à la maladie puis au deuil réel, celui de son père.

“C’était si beau d’avoir la possibilité de partager ça et de ne pas fuir. Nous étudiions, nous parlions, nous partagions tout, alors ce film est pour moi le plus personnel et le plus beau des voyages”, a déclaré Will Smith.

Beauté cachée, mieux qu’un conte de Noël

Le film sortira en France le 21 décembre. La Warner Bros nous offre donc l’équivalent d’un conte de Noël avec cette nouvelle production très émouvante. Et en effet on pense à Dickens, aux trois esprits de Noël qui viennent redonner goût à la vie et au bonheur au personnage d’Ebenezer Scrooge, un vieillard acariâtre et avare qui fait le vide autour de lui (même si le personnage de Will Smith n’est pas aussi désagréable).

Beauté cachée est un film qui vise à montrer que, malgré de terribles épreuves, la vie vaut toujours la peine d’être vécue. Poésie, profondeur de réflexion, thèmes intemporels s’y mêlent pour ré-enchanter le quotidien et ouvrir nos esprits. Servi par de brillants acteurs, il cisèle nos émotions pour un feu d’artifice magnifique, redonnant à la magie de Noël ses lettres de noblesse. L’amour, le temps et la mort nous connectent les uns aux autres, pour le pire mais aussi et surtout le meilleur. David Frankel, le réalisateur, signe là une oeuvre dont la beauté n’est pas cachée.

En salles le 21 décembre 2016.

Tags: , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>