Cinéma et DVD

L’empereur, le nouveau documentaire de Luc Jacquet

l’empereurDouze ans après « La marche de l’empereur », le cinéaste Luc Jacquet nous emmène à nouveau en Antarctique pour suivre les aventures d’un manchot empereur. « L’empereur », un titre sobre pour une heure vingt minutes épurées, toutes de poésie simple et de grands espaces.

La vie extraordinaire de l’empereur

On peut ne pas être fan des documentaires animaliers et encore moins des manchots, on passera quand même un bon moment devant les images somptueuses de Luc Jacquet. La beauté pure de l’Antarctique, la fragile existence d’animaux aussi extraordinaires que les manchots, suffisent à combler ces cent minutes. Le scénario est simplissime : l’empereur, c’est à dire un manchot parmi d’autres, a eu un rejeton. Il doit s’en occuper avec sa compagne. Son dévouement, son instinct, ses initiatives, ses joies, tout nous est conté par Lambert Wilson avec clarté et émotion. On s’attache à ce papa empereur si attentionné.

L’empereur, un documentaire pour éveiller les consciences

Luc Jacquet, après voir reçu l’Oscar du meilleur documentaire en 2005 pour « La marche de l’empereur », a continué à sensibiliser le grand public au problème du réchauffement climatique et à la fonte des glaces polaires. C’est en nous émerveillant qu’il espère éveiller les consciences. Il explique :

«Je pensais que la pensée humaine avait progressé, mais on voit que ce n’est pas aussi simple que cela. Il y a encore beaucoup de gens à convaincre qu’il ne s’agit pas uniquement de sauver la planète, mais surtout de donner à l’espèce humaine un avenir sur cette planète. C’est une affaire de bien commun. Et je ne me lasse pas de dire que c’est par l’émerveillement et l’émotion qu’on peut y parvenir, non en attisant les peurs et les inquiétudes.»

De fait, l’émerveillement est au rendez-vous. Les capacités extraordinaires du manchot empereur, son intelligence, l’empathie dont il est capable, nous donnent paradoxalement une belle leçon d’humanité. On ne peut pas rester indifférent à sa disparition probable. Dans le documentaire de Luc Jacquet, la beauté se met au service de la lucidité et de l’espoir.

Après « La glace et le ciel » sorti en 2015, ce nouveau documentaire du réalisateur nous invite à retrouver notre sensibilité face aux merveilles du monde, y compris pour des contrées aussi lointaines et hostiles que les glaces de l’Antarctique. Pari réussi.

« L’Empereur »‘ est sorti en salles le 15 février 2017.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>