Développement personnel

L’EFT, une méthode originale pour modifier nos habitudes et croyances

L’EFT nous vient d’outre-Atlantique et signifie en anglais : Emotional Freedom Techniques (Techniques de libération émotionnelle). Cette technique se fonde à la fois sur les émotions ou croyances de l’individu et sur la circulation de l’énergie via les méridiens, bien connus en médecine chinoise. Elle consiste à modifier en profondeur, au niveau énergétique, les éléments psychiques qui nous entravent. C’est pourquoi l’EFT est utilisé aussi bien pour soulager l’anxiété que pour arrêter de fumer, pour retrouver confiance en soi ou pour se mettre – enfin – au sport.

aiguille-1280088__340

Comment fonctionne l’EFT ?

L’EFT permet de connecter l’esprit et le corps afin d’éliminer les émotions négatives inutiles, tout en optimisant l’état physiologique du corps. De nombreux thérapeutes qui travaillent à la fois sur l’esprit et le corps utilisent l’EFT avec des résultats patents. Il y a dix ans, les praticiens de l’EFT étaient peu nombreux dans le monde et il n’en existait aucun en France. C’est Gary Craig qui est le fondateur de cette méthode. Gary craig est ingénieur de formation. Très tôt il s’intéresse au développement personnel. Intéressé par les travaux de Roger Callahan, formé à la PNL, il découvre et perfectionne une technique qu’il baptise EFT en 1995.

Plusieurs études récentes ont démontré que la stimulation d’acupoints envoie des signaux au cerveau, et peut être utilisée pour traiter le syndrome du stress post-traumatique (SSPT) et d’autres problèmes psychologiques. Différents organismes scientifiques, de l’OMC (Organisation Mondiale de la Santé) au NIH américain (Institut National de la Santé), ont dressé une liste de plus en plus complète des symptômes physiques pour lesquels l’acupuncture s’est montrée efficace. L’énergie est au centre de la guérison, que ce soit en Occident avec les flux d’énergie électromagnétique détectés par les machines actuelles d’IRM fonctionnelle (IRMf) et d’électro-encéphalographie (EEG), qu’en Orient où les méridiens d’acupuncture sont utilisés par les médecins depuis des millénaires.

L’EFT se pratique en tapotant, du bout des doigts, certains points d’acupuncture (extrémités des méridiens) sur le visage, le haut du corps et les mains, en même temps que l’on se concentre sur les émotions ou sur le problème. Le tapotement crée un petit choc énergétique qui se répercute sur tout le méridien. Le méridien s’harmonise alors, en libérant ses blocages.

L’apprentissage de l’EFT est très facile. Il suffit de mémoriser l’emplacement exact des points à tapoter, et de traiter le problème, au cours de séquences successives de tapotements, jusqu’à disparition de la souffrance émotionnelle ou physique qui l’accompagne.

Le nombre de rondes de tapotements nécessaires pour se libérer d’un problème ne dépend ni de son ancienneté ni de sa gravité mais de sa complexité. Certains problèmes complexes ont en effet de nombreux aspects, qu’ils faudra éliminer un à un.

L’EFT est-il efficace ?

De nombreuses études ont été réalisées pour mesurer l’efficacité de cette technique, qui s’adresse aussi bien aux personnes en bonne santé que celles souffrant d’une pathologie mineure. Dans une étude sur des athlètes d’élite, un traitement EFT de quinze minutes les libérant de leurs anxiétés a fait des merveilles sur leurs performances sportives. Cet essai contrôlé randomisé a été organisé par le coach sportif d’EFT Greg Warburton et a eu lieu à l’Université de l’Etat de l’Oregon. Greg Warburton et Dawson Church  ont évalué les hommes et femmes des équipes de basketball. Après avoir testé les athlètes sur le nombre de lancers francs qu’ils pouvaient réussir et la hauteur à laquelle ils pouvaient sauter, un des groupes a bénéficié d’EFT pendant que l’autre a reçu un traitement placebo. Après cela, le groupe qui avait bénéficié de l’EFT a amélioré ses lancers francs de 38% par rapport au groupe de contrôle.

Pat Ahearne, une star du baseball, élu lanceur de l’Année 1999 dans la Ligue Australienne a dit, « Je suis tellement étonné de l’efficacité de l’EFT que j’en ai fait une partie importante de ma routine de baseball comme lancer ou courir ou soulever des poids. J’ai plus de cohérence, une meilleure maitrise de mes lancements et j’accomplis plus dans les grandes parties avec moins d’efforts. En utilisant l’EFT, j’ai trouvé l’avantage mental qui élève un athlète moyen au niveau de l’élite. »

Bien qu’elle ne puisse en aucun cas de substituer à un traitement médical ni au suivi d’un médecin en cas de pathologie physique ou psychiatrique avérée, l’EFT a conquis beaucoup de monde par ses résultats. Rosalie, résidant à Madagascar, raconte : “Je pensais que l’EFT était ridicule. Je me disais que cela ne fonctionnerait pas car je n’y croyais pas. Un jour, j’ai voulu faire une petite expérience (juste pour vérifier si ça marchait). J’ai la phobie des araignées, grosses ou petites, ça me donne la chair de poule. Donc j’ai fait une séance EFT un matin, avec la phrase “même si j’ai peur des araignées, je m’aime et m’accepte complètement”… Je sentais que rien n’avait changé (peut-être parce qu’il n’y avait pas d’araignée aux alentours à ce moment là) puis le soir j’ai recommencé à faire une séance EFT sur ce même thème. Ensuite je me suis endormie.
Quelques jours après j’ai vu une araignée et sans réfléchir j’ai pris une chaussure et je l’ai écrasée avec. Quelques secondes plus tard, je me suis rendu compte que je l’avais tuée alors qu’auparavant je n’osais jamais tuer ni même m’approcher d’une araignée ; j’appelais toujours quelqu’un pour s’en occuper. Mais là je l’ai fait et puis je me suis demandé si c’était l’effet de l’EFT.
Et bien à partir de ce moment là, j’ai fait confiance en l’EFT et je l’ai pratiqué pour d’autres problèmes (émotionnels ou non). Et ça marche.”

Dans les témoignages des utilisateurs de cette méthode, on entend souvent qu’ils ne savent pas s’ils font bien les “rondes” (séries de tapotements sur des points précis du corps, tout en formulant le problème, et qui se terminent toujours par “je m’aime et m’accepte comme je suis”), ni combien il en faut. Ils ne sont pas sûrs d’utiliser les bonnes formulations non plus. En bref, pratiquant de manière totalement autonome, ils ont peur de ne pas bien respecter le protocole adéquat. C’est pourquoi beaucoup ont recours à un praticien spécialisé. Pourtant, rien n’empêche de commencer seul : pléthore de manuels et de sites indiquent la marche à suivre. Geneviève Gagos, fondatrice de l’école française d’EFT, tempère : ” Personne ne peut affirmer que l’EFT fonctionnera pour vous aussi bien que pour d’autres personnes. Nous sommes tous différents et avons tous des histoires différentes. Essayez, et voyez ce qu’il en est pour vous ! ”

L’EFT n’est pas une méthode miracle : aucune méthode de développement personnel n’est miraculeuse. Elle peut aider sur certaines choses et moins sur d’autres. Elle peut s’avérer totalement vaine. Mais puisqu’il est facile de la tester seul et que cela n’engendre à priori pas d’effets secondaires (à priori car son fondateur Gary Craig met en garde contre d’éventuelles séquelles psychologiques liées à des déblocages trop rapides/violents), pourquoi ne pas tenter sur de petites choses, comme la phobie des araignées ou la perte de poids ?

 

Tags: , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>